Kobe Bryant MVP pour la première fois !

A 29 ans et après presque 12 saisons passées au plus haut niveau, Kobe Bryant a été élu MVP de la saison régulière. Une récompense qui, jusqu’ici, ne lui avait jamais souri. Mais les journalistes ont estimé que Kobe était « untouchable » (intouchable) cette saison. Le joueur des Lakers devance ainsi Chris Paul (New Orleans), Kevin Garnett (Boston) et LeBron James (Cleveland). Mais pourquoi seulement maintenant?

Bryant n’avait jamais goûté aux joies de la plus importante des récompenses individuelles, le Trophée Maurice Podoloff distinguant le Most Valuable Player (MVP) de la saison NBA , Ce ne sont pourtant pas les occasions qui lui ont manqué dans le passé. Le « guard » avait, en effet, littéralement offert trois titres consécutifs aux Anges en 2000, 2001 et 2002, formant un duo de choc avec Shaquille O’Neal. Les deux hommes ne s’appréciaient toutefois que très peu. Le Shaq avait d’ailleurs critiqué Bryant dans la presse en le targuant de joueur trop personnel. Un égoïsme qui l’empêche alors de figurer au palmarès des meilleurs sacrés.

En 2003, coup de tonnerre, Kobe est accusé de viol par une employée d’hôtel. Une affaire qui fit les choux-gras de la presse américaine et dont KB24 mettra du temps à se remettre. Amputés d’un Bryant absent, les Lakers laissent alors leur couronne de champion au profit des Spurs. Mais alors que 2004 semble balayer l’affront de la saison précédente, Los Angeles, avec Bryant, Payton, Malone et O’Neal se fait ridiculiser en finale par Detroit et son collectif auquel aucune franchise n’avait trouvé de réponse. Kobe Bryant en prend une fois de plus pour son grade, accusé d’avoir joué la carte personnelle au détriment de ses coéquipiers.

Kobe va ensuite entamer une période de reconstruction suite au départ du Shaq pour Miami. Et plus tard, en 2006, il signe 81 points lors du match de ses couleurs face aux Raptors de Toronto. Un record personnel. Clou de sa « rééducation », cette saison voit le retour des Lakers parmi l’élite, avec un Bryant plus collectif que jamais. Seul aspect de son jeu qui faisait encore barrage à son premier titre de MVP. Le kid de Philadephie a inscrit en moyenne, cette saison, 28,3 points, donné 5,4 passes décisives et pris 6,3 rebonds.

Seule équipe à avoir franchi le premier tour par 4-0 face aux Houston Rockets, L.A. mène pour l’instant 1-0 contre Utah en demi-finale de la Conférence Ouest. Avec Pau Gasol, recruté plus tard dans la saison, l’équipe californienne espère bien aller jusqu’au bout de ses rêves autrefois réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :