Justine Henin met un terme à sa carrière

Le monde du tennis, du sport en général et la Belgique en particulier sont sous le choc. La numéro un mondiale Justine Henin (bientôt 26 ans) a annoncé cet après-midi à la presse qu’elle mettait officiellement et définitivement un terme à sa carrière au grand dam de ses supporters. Après Kim Clijsters en mai 2007, la Belgique perd donc les deux plus grandes joueuses de tennis de son histoire en l’espace d’une seule petite année.

Justine Henin restera, quoiqu’il en soit, dans nos cœurs. Avec ses 41 titres décrochés sur le circuit WTA aux côtés de son coach et ami Carlos Rodriguez, qu’est-ce qu’elle nous aura fait vibrer la petite Juju. Petite par la taille certes, mais tellement grande par le talent. ‘Le plus beau revers féminin‘, s’en délectait d’ailleurs John McEnroe. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, ce petit bout de femme a conquis tous les amateurs de la petite balle jaune. Elle qui battait à la pelle les mastodontes Williams et autre Sharapova. Henin n’avait qu’une seule réelle adversaire: elle-même. La voilà maintenant « soulagée » après avoir passé 117 semaines au sommet de la hiérarchie mondiale.

Cap sur d’autres défis

Bien sûr, Justine n’était pas à l’aise devant les caméras. C’était une pro mais pas de la communication. Mais qui le lui reprochera? Cela paraît même dérisoire comparé à tout ce qu’elle nous aura fait partager car, qui ne s’est jamais levé une nuit pour suivre un match de Justine? Sur combien de lieux de travail n’a-t-on pas allumé une petite télé pour assister aux exploits ou contre-exploits de notre compatriote? Qui n’a pas un jour pris congé d’une autre activité pour avoir les yeux rivés sur le plus beau tennis du circuit féminin? Combien d’étudiants n’avaient d’yeux que pour les courts de Justine pendant leur session d’examens? A elle seule, Henin nous aura fait vivre plusieurs Coupe du Monde 86 au Mexique.

La reine des grands rendez-vous ne remportera donc pas son quatrième Roland d’affiliée, son cinquième en tout. Pourtant, Justine trône encore confortablement en tête du classement WTA. En fait, la Rochefortoise, autrefois Hardenne, pensait depuis plusieurs mois à céder une couronne devenue trop lourde cette saison et les derniers revers qu’elle a récemment subis n’ont fait que confirmer son envie de passer à d’autres choses: profiter de sa famille, découvrir le monde, reprendre les études et surtout, trouver un partenaire pour un double éternel. Safina n’a donc rien à se reprocher.

Allô? la relève?

Seule ombre au tableau, jamais Justine ne remportera Wimbledon, seul tournoi du Grand Chelem à lui avoir échappé. Mais « je n’en aurais pas été plus heureuse », rétorque la jeune retraitée.Longtemps au top avec deux joueuses d’exception, la Belgique perd donc une sacrée paire – qu’on a malheureusement trop souvent opposée – après la retraite anticipée de Kim Clijsters la saison dernière. Yanina Wickmayer devient ainsi la numéro un belge alors qu’elle vient de faire son entrée dans le top 100.

Alors, un peu de patience, d’autres jeunes belges à l’avenir très prometteur (Hendler, Reuter, de Fays ou Cagnina) feront, on l’espère, carrière chez les professionnels. La jeune Tamarine Hendler (15 ans) a d’ailleurs remporté sa première victoire WTA en mars dernier.

Mais ne nous voilons pas la face, jamais plus la Belgique ne connaîtra pareilles émotions à travers la raquette. Alors, merci Justine !

Le palmarès de Jusitne Henin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :