L’Ajax n’est pas morte !

Jusqu’il y a peu, on y croyait pas du tout sur le port, et pourtant, sept ans après son dernier titre, le club d’Amsterdam a regoûté, aujourd’hui,  aux joies d’un sacre. Le trentième de l’histoire de l’Ajax.

Ils savent y faire, ces Néerlandais. Il aura fallu attendre la 34ème et dernière journée pour que le championnat des Pays-Bas daigne nous livrer son verdict et donc, son vainqueur. Et alors qu’on aurait plutôt vu Twente pour succéder à lui-même ou même le PSV pour remettre la main sur une compétition qu’il a souvent survolée depuis le début du siècle, eh bien c’est finalement l’Ajax qui a émergé. Un beau cadeau d’anniversaire, en tout cas, pour Frank De Boer (41 ans), passé coach principal des Ajacides en décembre dernier.

On peut le dire,  l’Ajax n’aurait pas pu connaître meilleures circonstances pour devenir « kampioen » : face au leader après 33 journées, Twente, champion en titre de surcroît. Le tout dans les 90 dernières minutes de la saison. Là je dis Proficiat!

Twente finit, pour sa part,  dauphin de l’Ajax – c’était l’inverse la saison dernière – mais retrouvera quand même la Ligue des Champions la saison prochaine à condition de franchir le dernier tour préliminaire.

Classement final :

1  Ajax CL         34 – 73

2  Twente vCL 34 – 71

3  PSV vEL       34 – 69

4  AZ vEL         34 – 59

Vleminckx imite Nilis

Le meilleur buteur de la saison se nomme Björn Vleminckx, même s’il n’a pas marqué pour cette dernière journée palpitante. L’artificer de NEC a allumé 23 fusées au gré de l’exercice. Il n’est que le deuxième Belge à réussir pareil exploit en Eredivisie. Le premier était nul autre que Luc Nilis, meilleur buteur des saisons 95-96 et 96-97. Vleminckx rejoindra le Club de Bruges à l’entre-saison…

Publicités

La Russie championne du monde de hockey sur glace

Le sport russe est décidément à la fête ces derniers jours. Après la victoire du Zénith en finale de la Coupe Uefa la semaine dernière et la montée de Maria Sharapova sur la première marche du classement WTA, c’est au tour de l’équipe nationale russe de hockey de s’illustrer. Les Russes se sont, en effet, emparés du titre de champion du monde. Le premier depuis 1993. Une performance de taille puisqu’ils affrontaient en finale les Canadiens qui défendaient leur titre sur leurs terres, à Québec. Une victoire 5-4 que la Russie a décrochée dans les prolongations. La FInlande termine elle troisième du tournoi après sa victoire sans appel contre la Suède, championne olympique., 4-0. Magnifique parcours donc des Finlandais qui avaient déjà disposé des États-Unis en quart de finale. Deux Européens sur le podium. Tout va bien.

Les infos audio

Le Standard proche du titre, le FC Porto une nouvelle fois champion et Massa vainqueur du GP de ce week-end. C’est dans le journal des sports.

by